Tout ce que vous devez savoir sur les peelings chimiques

Les peelings chimiques sont devenus un traitement de référence en dermatologie esthétique pour améliorer la qualité de la peau. Ils sont utilisés pour traiter divers problèmes cutanés tels que les ridules, l’acné, les taches pigmentaires et les cicatrices superficielles. Dans cet article, nous verrons ce que sont les peelings chimiques, comment ils fonctionnent, leurs avantages et inconvénients, ainsi que les différents types de peelings, en nous appuyant sur des références scientifiques.

Qu’est-ce qu’un peeling chimique ?

Un peeling chimique est une pratique dermatologique qui consiste à appliquer une solution chimique sur la peau pour exfolier les couches superficielles. Cette procédure stimule le renouvellement cellulaire, révélant une peau plus lisse, plus uniforme et plus éclatante. Les peelings chimiques sont classés en trois catégories selon leur profondeur : superficiels, moyens et profonds.

Comment ça marche ?

Les solutions utilisées dans les peelings chimiques contiennent des acides qui agissent pour détacher et éliminer les cellules mortes de la peau. Les acides les plus couramment utilisés sont l’acide glycolique, l’acide salicylique, l’acide lactique, l’acide trichloroacétique (TCA) et le phénol. Voici comment chacune de ces substances agit :

– Acides Alpha-Hydroxylés (AHA) : L’acide glycolique et l’acide lactique sont des AHA qui exfolient la surface de la peau, idéaux pour les peelings superficiels.

– Acides Bêta-Hydroxylés (BHA) : L’acide salicylique est un BHA qui pénètre plus profondément dans les pores, ce qui le rend efficace pour les peaux grasses et sujettes à l’acné.

– Acide Trichloroacétique (TCA) : est utilisé pour les peelings moyens et profonds, le TCA traite les rides plus profondes, les cicatrices et les taches pigmentaires.

– Phénol : est utilisé pour les peelings profonds, il est efficace pour les rides profondes et les dommages sévères du soleil, mais il nécessite un temps de récupération plus long.

peeling chimique

Avantages des peelings chimiques

1. Amélioration de la texture de la peau

Les peelings chimiques améliorent la texture de la peau en éliminant les cellules mortes et en stimulant la production de collagène. Une étude publiée dans le Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology a montré que les peelings à l’acide glycolique améliorent significativement la texture et la clarté de la peau.

2. Réduction des rides et des ridules

Les peelings moyens et profonds, en particulier ceux à base de TCA et de phénol, sont utilisés pour réduire l’apparence des rides et ridules. Selon une recherche publiée dans Dermatologic Surgery, les peelings chimiques peuvent provoquer une amélioration notable des rides périorbitaires et péri-orales.

https://pro.novelskin.fr/peelings/46-pores-dilates-kit-peeling-srt

3. Traitement de l’acné et de ses cicatrices

Les peelings à l’acide salicylique sont particulièrement bénéfiques pour les peaux sujettes à l’acné. Ils aident à déboucher les pores, réduire l’inflammation et améliorer les cicatrices d’acné. Une étude dans le Journal of the American Academy of Dermatology a confirmé l’efficacité des peelings à l’acide salicylique pour réduire les lésions acnéiques. https://docteur-molinari.fr/peeling/

4. Éclaircissement des taches pigmentaires

Les peelings chimiques peuvent aider à uniformiser le teint en réduisant l’hyperpigmentation, y compris les taches solaires et les mélasmas. Les peelings à l’acide glycolique et au TCA sont régulièrement efficaces pour ces indications.

Inconvénients et risques

1. Temps de récupération

Le temps de récupération varie en fonction de la profondeur du peeling. Les peelings superficiels ont généralement un temps de récupération minimal, tandis que les peelings moyens à profonds peuvent nécessiter plusieurs jours à plusieurs semaines de récupération. Pendant cette période, la peau peut être rouge, enflée et desquamée.

2. Effets secondaires

Les effets secondaires potentiels incluent rougeurs, gonflements, desquamations et, dans de rares cas, infections ou cicatrices. Une étude dans Plastic and Reconstructive Surgery souligne l’importance de suivre les soins post-traitement pour minimiser les risques.

3. Sensibilité accrue au soleil

Après un peeling chimique, la peau est plus sensible aux rayons UV. Il est crucial d’utiliser un écran solaire à large spectre et de limiter l’exposition au soleil pour éviter des dommages supplémentaires.

Types de peelings chimiques

1. Peelings superficiels

Les peelings superficiels, également appelés peelings légers, utilisent des AHA ou BHA pour exfolier uniquement la couche externe de la peau. Idéaux pour les légers problèmes de peau, ils nécessitent peu ou pas de temps de récupération.

2. Peelings moyens

Les peelings moyens utilisent des concentrations plus élevées de TCA pour atteindre les couches moyennes de la peau. Ils sont efficaces pour traiter les rides modérées, les cicatrices d’acné et les taches de vieillesse, avec un temps de récupération de 7 à 14 jours.

3. Peelings profonds

Les peelings profonds utilisent du phénol ou des concentrations élevées de TCA pour pénétrer profondément dans la peau. Ils sont utilisés pour traiter les rides profondes, les cicatrices importantes et les dommages sévères du soleil. Le temps de récupération peut être de plusieurs semaines.

Conclusion

Les peelings chimiques offrent une solution efficace pour divers besoins cutanés, allant des rides et cicatrices aux taches pigmentaires et à l’acné. En choisissant le bon peeling suivant votre type de peau et besoins spécifiques, vous pouvez obtenir des résultats significatifs et durables. Cependant, il est essentiel de consulter un dermatologue qualifié pour déterminer le peeling le plus adapté à vos besoins et suivre les soins post-traitement pour assurer une guérison optimale et minimiser les risques. https://pro.novelskin.fr/peelings/46-pores-dilates-kit-peeling-srt

Références

1. Bernstein, E. F., & Lee, J. (2015). A review of the use of superficial chemical peels in the treatment of acne vulgaris. Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology, 8(5), 12-17.

2. Monheit, G. D., & Chastain, M. A. (2001). Chemical peels. Dermatologic Clinics, 19(3), 413-425.

3. Moy, L. S., & Murad, H. (2001). Glycolic acid peels for the treatment of wrinkles and photoaging. Journal of Dermatologic Surgery, 27(9), 723-728.

4. Sharad, J. (2013). Glycolic acid peel therapy – A current review. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology, 6, 281-288.

5. Swinehart, J. M. (1992). Phenol peels. Plastic and Reconstructive Surgery, 90(1), 371-382.

Derniers articles

Le laser pour le traitement des varicosités : quelles options sont disponibles ?

Les avantages de la pénoplastie a l’acide hyaluronique : une solution pour retrouver la confiance

Tout ce que vous devez savoir sur les peelings chimiques