Saviez-vous que la toxine botulique (ou Botox) est à l’origine une toxine issue d’une bactérie appelée clostridium botulinum ? Plus intéressant encore, cette bactérie peut être à l’origine d’une pathologie rare et paralysante. Nous comprendrons aisément pourquoi, dans cet article, les injections de Botox trouvent tout leur intérêt dans la prise en charge des rides grâce à cette propriété paralysante, notamment sur les muscles du visage.

Utilisées depuis la fin des années 1980 en médecine générale et esthétique, les injections de toxine botulique se sont généralisées depuis le début des années 2000 aux U.S.A et en Europe.

Les rides : pourquoi apparaissent-elles ? Quels en sont les différents types ?

La peau est soumise, comme le reste de notre corps, au vieillissement. Différents facteurs aggravants peuvent précipiter ce dernier : exposition solaire, tabagisme, stress-oxydatif…

Lorsque la peau est fragilisée, elle perd de ses composants structurants essentiels, comme l’acide hyaluronique, ou encore le collagène : des rides se forment et les tissus se relâchent.

Les différents types de rides du visage

Nous pouvons en effet distinguer deux sortes de rides au niveau du visage, qui ne nécessiteront pas le même protocole de traitement. Certaines pourront être améliorées voire effacées avec des injections d’acide hyaluronique ou encore du laser, d’autres pourront être nettement améliorées, voire leur apparition prévenue, avec des injections de toxine botulique.

injection de botox à paris, injection de toxine botulique, rajeunir avec le botox, botox danger,
Les rides du lion peuvent être améliorées avec des injections de toxine botulique ou « botox »

Les rides statiques

Les rides statiques sont la conséquence du vieillissement général des tissus cutanés, notamment du relâchement de celui-ci et de la perte progressive mais inéluctable de ses composants structurels. Parmi ces rides, nous pouvons citer les rides du sillon nasogénien ou les rides d’amertume.

Les rides d’expression

L’apparition de ces rides dites “mécaniques” est la conséquence de mimiques répétées quotidiennement. Un sourire, ou encore un froncement de sourcil, vont, à terme, creuser des rides à force de contractions musculaires. Les rides de la patte d’oie, du lion ou encore du front, sont les trois grandes zones de rides d’expression qui peuvent être corrigées par les injections de toxine botulique.

La toxine botulique ou Botox : une solution pour la correction des rides d’expression

La toxine botulique est une fabuleuse solution thérapeutique, découverte par hasard au milieu des années 70 par un ophtalmologue qui en a apprécié les propriétés paralysantes. Depuis, la toxine botulique est utilisée en injection pour des prises en charge thérapeutiques du strabisme chez l’enfant ou encore en neurologie.

Mais c’est dans les années 1990 que l’utilité de cette toxine au niveau des rides du visage sera démontrée. Il faudra attendre 2002 pour que le Botox voit le jour et soit agréé par la FDA (Food and Drug Administration) aux U.S.A, pour la prise en charge des rides inter-sourcilières. En France, l’autorisation des injections de toxine botulique à visée esthétique a été effective en 2003.

Quels sont les avantages des injections de toxine botulique ?

Nous disposons d’un recul de presque 20 ans sur l’utilisation des injections de toxine botulique dans la prise en charge du rajeunissement du visage et plus particulièrement de son action sur les rides. Ce qui en fait un traitement de médecine esthétique sûr, dans la mesure où il est réalisé par un praticien formé, dermatologue ou chirurgien.

Comment fonctionne la toxine botulique ?

L’actif principal du Botox est l’endotoxine botulinique : c’est celle-ci précisément qui aura une action spécifique sur les muscles, en inhibant la fonction des fibres musculaires. Le but principal des injections de toxine botulique est de relaxer le muscle, et non de le figer, afin de garder un visage et des expressions les plus naturels possible.

botox, injection de botox à paris, dermatologue, rajeunir avec le botox
L’utilisation du Botox en médecine esthétique (ou toxine botulique) remonte au début des années 2000.

Contrairement aux injections d’acide hyaluronique il ne s’agit pas de combler les rides, mais bel et bien de réduire temporairement l’action des muscles du visage à l’origine de l’apparition des rides d’expression et de détendre ces zones.

Les injections de toxine botulique tiennent donc une place importante dans l’arsenal du dermatologue esthétique dans la prévention du vieillissement cutané, plus particulièrement dans la prévention de l’apparition des rides.

Sur quelles zones du visage peut-on utiliser la toxine botulique ?

Le Botox pour les rides péri-orbitales ou les rides de la “patte d’oie”

Ces rides d’expression se caractérisent par la forme de plis apparaissant progressivement aux coins externes des yeux. Les rides dites “mécaniques” de la patte d’oie sont parmi les premières à apparaître et sont liées aux contractions musculaires répétées du visage. Les injections de toxine botulique ou Botox permettent de détendre cette zone fine et délicate.

La toxine botulique pour la ride du lion et les rides horizontales du front

Ces rides de la partie supérieure du visage sont également des rides d’expression qui se creusent de manière insidieuse. Connue pour donner un air sévère au visage, la ride du lion modifie totalement l’apparence d’un visage et peut être source de complexe. Les injections de toxine botulique sur cette zone permettent de retrouver un regard et un visage harmonieux, visiblement rajeunis.

L’objectif de l’injection de toxine botulique sur les rides

L’objectif principal de ce traitement n’est pas d’obtenir une disparition complète des rides, ou une paralysie globale des muscles au risque d’obtenir un visage figé, dénué d’expressions. Les praticiens doivent viser un juste équilibre entre correction et prévention de l’apparition des rides.

Les injections de toxine botulique doivent avant tout permettre de diminuer la présence des rides et des ridules au repos (en dehors de toute expression du visage). Il convient alors de réaliser ce traitement par petites touches et de réaliser des corrections par la suite si besoin.

Les résultats définitifs d’une injection de Botox sont visibles sous 15 jours environ. Dans ce laps de temps, il peut y avoir de légères imperfections qui se résolvent rapidement ou qui peuvent nécessiter des retouches chez votre praticien.

Etant donné les propriétés même de la toxine botulique et de son action sur les groupes musculaires du visage, il est important de vous tourner vers un praticien qualifié, dermatologue ou chirurgien (les seuls habilités à réaliser les injections de Botox en France). L’objectif principal des injections de toxine botulique est toujours de garder un visage le plus naturel possible, sans en modifier les expressions.