Depuis quelques années, une technique assez révolutionnaire a fait son entrée dans le domaine du traitement de l’hyper-sudation : les micro-ondes courtes MiraDry. Si les injections de botox constituent une solution efficace de la transpiration excessive des aisselles, elles ont le désavantage de devoir être renouvelées régulièrement pour en maintenir les effets. MiraDry est un traitement strictement médical, apparu en France et à Paris plus précisément il y a quelques années, qui a pour vocation à supprimer définitivement et sans aucune chirurgie la transpiration des aisselles.

 

MiraDry : focus sur le mode d’action de cette technologie |Dr Molinari Paris

L’appareil MiraDry utilise les micro-ondes courtes (déjà utilisées depuis de nombreuses années dans divers traitements) pour induire une destruction ciblée et contrôlée des glandes sudorales, responsables de la transpiration.

En pratique, après une anesthésie locale réalisée sur les aisselles, la pièce à main de l’appareil MiraDry aspire la peau sur la zone à traiter : les micro-ondes courtes sont alors émises en profondeur, spécifiquement au niveau des zones de prolifération des glandes sudorales, tandis que les tissus environnants sont protégés. Chargées en eau, les glandes sudoripares sont détruites par l’effet thermique induit par les micro-ondes courtes.

MiraDry à Paris, séance pour le traitement de la transpiration excessive ou de l'hyperhydrose axillaire
Séance de MiraDry pour supprimer définitivement la transpiration des aisselles.

Les résultats du traitement MiraDry sont visibles dès quelques heures après la séance : suppression de la transpiration ET des odeurs associées.

 

Peut-on faire MiraDry si l’on ne souffre pas d’hyperhydrose axillaire ? Dr Molinari Paris

Tout à fait ! La transpiration excessive ou simplement gênante  des aisselles peut tout à fait être traitée par MiraDry. Il faut cependant bien noter que ce traitement ne s’adressera qu’aux personnes ne souhaitant plus transpirer du tout : MiraDry a obtenu la dénomination de « traitement définitif de la transpiration des aisselles » de l’administration de santé américaine.

Le traitement MiraDry est-il dangereux ? Peut-on vivre avec moins de glandes sudorales au niveau des aisselles ? |Dr Molinari Paris

Aucun effet secondaire grave n’a jamais été relevé à ce jour. Les effets secondaires (gonflements de la zone, ecchymoses…) sont transitoires et se résorbent rapidement, sous quelques jours.

Le traitement de l’hyperhydrose axillaire ou de la transpiration excessive/gênante des aisselles par MiraDry ne supprime que 2% des glandes sudoripares de l’organisme. Il n’y a donc aucun impact négatif sur la régulation de la température de notre corps. Petit point important à noter : le traitement MiraDry provoque une épilation définitive des aisselles, même sur les poils clairs.

 

Peut-on faire MiraDry sur d’autres zones du corps, comme les mains, le dos ? Dr Molinari Paris

A l’heure actuelle, et malgré une forte demande, le traitement MiraDry n’est pas adapté au traitement de l’hyperhydrose palmaire ou plantaire. Cependant, des études semblent en cours afin d’appliquer ce traitement sur d’autres zones du corps. Patience !