L’acide hyaluronique est le nom donné à une substance naturellement présente en relativement grande quantité dans notre peau. Il est largement utilisé depuis de nombreuses années comme méthode pour lutter contre le vieillissement cutané. L’acide hyaluronique agit aussi bien comme produit de comblement de rides déjà présentes, que comme composant anti-âge pour prévenir le vieillissement.

Pourquoi la peau vieillit-elle ?

Processus inévitable, toutes nos cellules sont soumises au vieillissement. Différents facteurs au niveau de la peau peuvent l’aggraver, voire le précipiter, comme l’exposition solaire, le stress oxydatif, la pollution…
Dès l’âge de 20 / 25 ans, les tissus cutanés perdent de leurs composants essentiels à leur jeunesse.

La diminution du taux d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique dans notre peau est surtout présent au niveau du derme et remplit les espaces intercellulaires. Il a pour vocation de l’hydrater, et de la protéger des rayons UV. En effet, son fort pouvoir hydratant tient à sa capacité à retenir l’eau dans les tissus. L’acide hyaluronique peut ainsi retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau !
Avec le temps son taux diminue progressivement dans nos tissus.

La raréfaction du collagène

Autre conséquence du vieillissement : la raréfaction des fibres de collagène. Cet autre composant est également important pour la santé et la beauté de notre peau. Il sert particulièrement à en assurer la tonicité, l’élasticité et la fermeté.

La perte d’élastine

L’élastine est proprement ce qui permet aux fibres du tissus cutané de reprendre leur forme originelle, lorsque l’on sourit par exemple.
Avec le temps, elle diminue aussi nettement dans la peau favorisant ainsi l’apparition de rides, notamment d’expression.

La perte de ces trois composants structurels de la peau engendre différents impacts esthétiques : sécheresse cutanée, formation de ridules et de rides, perte des volumes au niveau du visage, mais également relâchement de la peau.

L’acide hyaluronique : pourquoi l’utiliser ? .

Les champs d’action de l’acide hyaluronique sont multiples en médecine et dermatologie esthétique.

L’acide hyaluronique : un allié de choix pour la prise en charge des stigmates du vieillissement.

L’acide hyaluronique pour combler les rides.

L’acide hyaluronique en médecine et dermatologie esthétique permet la prise en charge de divers stigmates du vieillissement, notamment des rides et des ridules.
Selon son taux de réticulation, il permet de combler ces cassures de la peau de manière efficace et relativement durable puisque les injections d’acide hyaluronique doivent être renouvelées tous les 6 à 18 mois pour que son effet soit maintenu.

L’acide hyaluronique permet ainsi la prise en charge :
– Des rides du lion
– Des coins externes des yeux (rides péri-orbitales)
– Des rides péribuccales (contour de la bouche)
– Des rides au niveau des joues

L’acide hyaluronique pour modifier ou restaurer les volumes du visage et du corps.

Comme nous l’avons vu précédemment, la perte progressive des différents composants structurels de la peau engendre une modification des volumes du visage. Les pommettes se creusent, l’ovale du visage devient flou, la peau se relâche…
L’acide hyaluronique peut ainsi être injecté pour restaurer les volumes perdus avec le processus du vieillissement, mais également modifier l’aspect de certaines zones du visage et du corps.
Il est ainsi particulièrement intéressant pour divers traitements esthétiques comme :


La pénoplastie à l’acide hyaluronique
– La rhinoplastie médicale
– L’augmentation ou la redéfinition des lèvres
– La masculinisation de la mâchoire
– Les joues creuses
– Les pommettes
– La forme du menton
– L’acide hyaluronique peut même être injecté au niveau de la vulve et du vagin afin de rétablir des sensations de plaisir.

L’acide hyaluronique pour prévenir le vieillissement de la peau.

L’acide hyaluronique a un fort pouvoir hydratant par sa capacité à capter et préserver l’eau dans les tissus cutanés. C’est donc la molécule idéale pour maintenir une hydratation optimale de la peau. Il est largement utilisé avec des techniques de mésothérapie pour hydrater les tissus cutanés. Il peut également être d’une grande utilité dans la prise en charge des cernes.

Quels sont les avantages et les limites de l’acide hyaluronique en médecine esthétique ?

Les avantages de l’acide hyaluronique.

Sa grande tolérance biologique dans l’organisme.

Comme nous l’avons vu, l’acide hyaluronique est une molécule déjà naturellement présente dans notre organisme. Nous pouvons le retrouver dans les yeux (dans l’humeur vitrée) et également dans le liquide synovial des articulations. On estime cependant que 50% de l’acide hyaluronique dans notre corps se situe au niveau de notre peau, essentiellement dans l’espace inter-cellulaire du derme. Sa forte présence dans notre corps limite les risques d’allergie, contrairement à l’utilisation d’autres produits.

L’acide hyaluronique est totalement biodégradable.

L’acide hyaluronique remplace aisément le collagène en médecine esthétique depuis les années 2000. L’atout majeur de cette molécule est qu’elle est totalement biodégradable dans l’organisme ! Les patientes souhaitant par exemple avoir des lèvres pulpeuses peuvent passer plus aisément la porte du cabinet de leur dermatologue; les résultats de l’injection d’acide hyaluronique n’étant pas définitifs contrairement aux autres techniques utilisées auparavant.
La hyaluronidase permet de dissoudre cette molécule : si le ou la patient(e) n’est pas satisfait du résultat, il est tout à faire possible de le corriger.

Quelques effets secondaires aux injections d’acide hyaluronique

Comme nous avons pu l’évoquer précédemment les allergies à l’acide hyaluronique sont exceptionnelles. Cependant comme dans toute procédure médico-esthétique, l’injection de ce produit peut engendrer quelques effets secondaires dont la plupart sont transitoires.
Des rougeurs localisées faisant suite aux injections d’acide hyaluronique peuvent apparaître après la séance. L’apparition de bleus, notamment sur les points d’injection, est relativement fréquente, mais camouflable avec du maquillage.
Même si cela est plus rare avec les produits de dernière génération à base d’acide hyaluronique, les injections peuvent engendrer la formation de granulomes qui disparaissent avec le temps. En cas de survenue, ils peuvent être progressivement retirés avec la hyaluronidase ou des corticoïdes.
Ces effets secondaires ne sont pas prévisibles et dépendent de chacun et de chacune. Ils sont cependant tous transitoires et disparaissent progressivement.
Les résultats définitifs des injections d’acide hyaluronique sont visibles entre 3 et 4 semaines après la séance. La qualité de la peau s’améliorant progressivement.